sellesmp.com Blog Interview des Jumeaux Braidot : l’entraînement hivernal en vue des Jeux Olympiques

Interview des Jumeaux Braidot : l’entraînement hivernal en vue des Jeux Olympiques

by SelleSMP
braidot-twins

Nous avons discuté avec les Braidot Twins à la veille de l’année des Jeux Olympiques pour comprendre comment Daniele et Luca s’entraînent en hiver et quelle est leur humeur en vue de Tokyo 2020.
De janvier à février, les jumeaux seront en entraînement avec l’équipe nationale, puis ils participeront aux courses par étapes en préparation des Jeux olympiques. Pour Tokyo 2020, la convocation de Luca est assurée ainsi que celle de Gerard Kershbaumer. La troisième place se jouera entre Daniele et Nadir Colledani.

La prochaine course aura lieu en février, en Grèce. Pourquoi avez-vous choisi les courses par étapes ?
Daniele : Parce qu’elles donnent beaucoup de points et le but est de rester parmi les nations qui peuvent présenter 3 athlètes. Malheureusement, nous ne pouvons pas faire les courses de cyclo-cross et j’en suis vraiment désolé parce que je les aime bien.
Luca : Après tout, la période hivernale est très importante car c’est le moment ou se construit la saison de compétition.

Et maintenant, comment vous entraînez-vous ?
Daniele : Après une vingtaine de jours de détachement total du vélo, nous faisons maintenant de courts trajets, de 3 heures maximum et jamais en effort maximum. Nous alternons le VTT au vélo de course et aussi le vélo de cyclocross Mais la majeure partie du travail est en salle.
Luca : Nous continuerons comme ça jusqu’en décembre, puis nous commencerons à parcourir de longues distances sur la route dans une région au climat doux, probablement en Sicile.

Comment est votre alimentation pendant cette période ?
Luca : Nous absorbons plus de protéines et moins de glucides.
Daniele : Et les fruits secs sont iindispensables !

Comment vous entraînez-vous en salle ?
Daniele : on va à la salle de sport 3 fois par semaine. Nous faisons environ une heure de musculation et nous terminons avec la core stability.

2020 sera l’année des Jeux Olympiques, que voulez-vous en dire ?
Luca : C’est l’année olympique la plus importante de ma carrière. Je suis déjà en train de tout perfectionner en ce moment et je suis très motivé.
Daniele : Ce sera dur de gagner la troisième place aux Jeux Olympiques. Je vais devoir prouver dès les premières courses de la saison que je peux le faire.

Pouvez-vous nous donner quelques conseils pour faire du vélo en hiver ?
Luca : Lors des sorties en hiver, le problème c’est toujours l’habillement. Je recommande de faire des couches, comme tout le monde le sait maintenant, mais il faut avoir un peu froid au début. En fait, vous vous réchaufferez dans les dix minutes. C’est bien pire de transpirer, surtout pour les parties exposées au froid.
Daniele : Le garde-boue est également très utile. L‘eau sur le dos est très désagréable quand il pleut. En fait, nous utilisons tous les deux le FAN-GO.

You may also like

Cookie

Utilizziamo i cookie per offrirti un sito web innovativo ed entusiasmante. Utilizzando il nostro sito web e accedendo ai contenuti presenti in esso, accetti che vengano trasmessi cookie sul tuo dispositivo. Per ulteriori informazioni, visita la sezioneInformazioni sui cookie

Accetto