sellesmp.com Blog Préparation avant la course : nous en parlons avec Gosse van der Meer

Préparation avant la course : nous en parlons avec Gosse van der Meer

by SelleSMP
gosse van der meer interview

Vous vous rappelez Gosse van der Meer ? Le mois dernier, nous avons eu une conversation avec lui, que vous pouvez lire dans cet article. Il nous a raconté ses voyages, les courses et comment il fait face à tout cela. Dans la suite de son interview, il nous parle de la préparation d’une course de VTT et de cyclocross.

Gosse, nous parlons des courses de VTT ou de cyclocross : comment vous préparez-vous pour une course ?
En plus de l’entraînement spécifique pour la course, je m’organise généralement pour être sur le lieu de la course au moins un jour avant. D’habitude, je pars deux jours plus tôt. Je vérifie que tout est emballé et prêt à être mis dans la valise et je m’en vais ! Le jour de mon arrivée sur place, je préfère ne pas faire de vélo, mais me détendre : je vais habituellement me promener et prendre un café.

Nous arrivons donc à la veille de la course…
Exactement ! D’habitude, je fais une heure de vélo, puis 15 minutes de spinning sur route. Il est également très important de tester le parcours de la course. Si j’ai déjà fait cette course dans le passé, il me suffit de faire 2 ou 3 tours de contrôle. Si c’est une nouvelle course et que je ne connais pas le parcours, cette phase de test dure plus longtemps. Je fais un tour très lentement et mémorise chaque virage, les racines, les rochers… Puis je cherche les points possibles pour doubler : bref, je vérifie tout soigneusement. Si nécessaire, j’ajoute 3 ou 4 tours. Puis je fais un tour rapide : on sais bien que quand on fait un tour lentement, tout se passe bien ! Pendant le tour rapide, j’essaie les parties techniques et je comprends à quelle vitesse je peux pousser dans chaque virage. À la fin, je fais encore 15 minutes de spinning sur route.

Fantastique ! Nous attendons avec impatience de savoir comment vous vous préparez le jour de la course.
D’habitude, les courses élite commencent en début d’après-midi, donc j’ai un peu de temps le matin pour me préparer. Si la course commence à 15h00, je prends le petit déjeuner vers 8h00. Ensuite je fais un tour de vélo sur route (45 minutes/une heure) et je ne vais vite que pendant une trentaine de minutes, pour bien chauffer mes jambes. Si c’est compatible avec les autres courses, j’effectue un autre tour d’essai pour voir si les conditions ont changé. Enfin, je m’échauffe pendant 30 minutes sur le rouleau avec quelques sprints courts avant la course. L’important, c’est d’être échauffé mais pas fatigué !

Vous avez parlé de petit-déjeuner… mais que mangez-vous avant une course de cyclocross ou de VTT ?
La veille de la course, j’aime beaucoup manger ! Normalement, mon mécanicien et moi essayons de trouver un restaurant italien. Ici, je commande des pâtes bolognaises et une pizza. Je mange toujours toutes les pâtes et la moitié de la pizza. J’emporte l’autre moitié et je la garde pour après la course. Quand je souffre pendant la course, je pense à cette moitié de pizza !
Le lendemain, en plus du petit déjeuner, je ne mange quasiment rien d’autre : en général un sandwich vers 12h00 et une banane une heure avant le départ. Ah si, 10 minutes avant le départ, je mange un gel énergétique. Et je bois toute la matinée.

Vous nous avez déjà dit que vous essayez toujours d’être positif et heureux. Mais précisément, à quoi pensez-vous quand vous êtes sur la ligne de départ d’une course ?
« J’aime faire du vélo parce que j’aime la compétition et je veux être le meilleur ! » C’est avec cette mentalité que j’affronte une course. Bref, je veux gagner ! Si je sais que j’ai fait tout ce que j’ai pu, que j’ai tout donné et que j’ai fait de mon mieux, je ne peux pas être déçu si je ne gagne pas la course.

Dernière question : quelle selle utilisez-vous et qu’en pensez-vous ?
J’utilise une Blastersur tous mes vélos (route, CX et VTT). Pour moi, elle est parfaite et c’est pourquoi je l’utilise sur les trois vélos. Il est très important d’avoir toujours la même sensation lorsque vous montez en selle. Je n’ai pas besoin de m’y habituer à chaque fois et je suis sûr que je n’ai pas d’inconfort ni de douleur.

Merci Gosse !

You may also like

Cookie

Utilizziamo i cookie per offrirti un sito web innovativo ed entusiasmante. Utilizzando il nostro sito web e accedendo ai contenuti presenti in esso, accetti che vengano trasmessi cookie sul tuo dispositivo. Per ulteriori informazioni, visita la sezioneInformazioni sui cookie

Accetto